F1 2009 – GP CHine – La course

Après avoir survolé les qualifications, S. Vettel démarre ce GP derrière la voiture de sécurité. En effet les commissaires ont décidé de partir sous ce régime pour éviter tout problème au premier virage, la pluie s’étant invitée sur le circuit.

Jean Todt fait partit des VIP présent, mais sans savoir si il y a un projet à venir ou s’il est là en simple passionné.

Bourdais fait partit des pilotes qui ont le plus d’essence. Au vu des conditions climatiques, ce choix peut s’avérer payant.

1er tour, Alonso dit à son équipe que la piste est praticable. Rosberg profite du safety car pour passer au stand et repart dernier.

Durant les tours suivants les pilotes diront tour à tour qu’il n’y a pas de problème pour lancer le départ, mais la voiture de sécurité reste en piste.

7ème tour, Alonso anticipe son arrêt au stand, il repart derrière Rosberg alors que le safety car s’efface, il est alors à une vingtaine de secondes de la tête de la course, toujours emmenée par Vettel.

Dès le 8ème tour, nous pouvons profiter des premiers dépassements. Hamilton passe Raïkkönen. Dans le neuvième tour Buemi met la pression à Raïkkönen.

10ème tour, Buemi part à la faute. Hamilton passe Trulli en mettant deux roues sur un vibreur, assez risqué de part les conditions météo toujours sous le signe de la pluie. Bourdais est 12ème, Massa 10ème.

11ème tour, Buemi est revenu sur Raïkkönen et lui remet la pression. Barrichello vient de faire un tour en 2’O4, certainement une erreur il laisse sa 3ème place à Button. Massa passe à son tour Raïkkönen. Hamilton suite à un tête à queue se retrouve en 10ème position. Il est suivi par Bourdais.

12ème tour Buemi passe Trulli et prend la 5ème place.

13ème tour un contact entre Heidfeld et Glock, Heidfeld part en tête à queue. Massa met la pression à Trulli et le passe. Alonso est 17ème.

14ème tour Webber alors 2ème fait un arrêt au stand (9 »9), il repart 6ème. Raïkkönen et Hamilton passe Trulli. La Toyota semble être la monoplace la moins à l’aise sur le circuit.

15ème tour Vettel passe au stand à son tour (8 »7) et repart en piste en 3ème position derrière les Brawn de Button et Barrichello. Hamilton passe Raïkkönen.

17ème tour la monoplace de Trulli se fait violemment percuter à l’arrière par la BMW  de Kubica. Trulli est au ralentit et doit finir son tour pour rentrer au stand ou il s’arrétera définitivement. Kubica changera simplement le nez de sa monture. Alonso est 13ème, Bourdais 10ème.

18ème tour le safety car rentre en piste suite. Heidfeld est dans les stand, c’est une bonne opération.

19ème tour Button rentre lui aussi au stand, suivi par Barrichello. C’est une bonne opération pour les Brawn qui pourront reprendre leur place derrière la voiture de sécurité. Buemi par manque de visibilité ne voit pas Vettel qui double Trulli en train de rentrer au stand. Il casse son aileron avant. Par chance Vettel ne subira aucun dommage.

20ème tour Bourdais est 9ème. Massa alors bien placé, abandonne sur problème électrique.

21ème tour, le safety car s’efface, Bourdais part en tête à queue. Ce n’est pas le meilleur moment puisqu’il repart en queue de peloton et gâche alors ses effort de cette première partie de GP.

22ème tour Hamilton passe à nouveau Raïkkönen.

23ème tour, Vettel colle à nouveau 4 » à l’ensemble du plateau. Il semble intouchable et sur une autre planète. Glock passe au stand, aileron cassé. Les mécaniciens font un travail impressionnant, en 10 secondes, ils font le plein, changent les pneus et l’aileron avant!

24ème tour Sutil avec sa modeste Force India passe Kubica.

25ème tour Alonso met la pression sur Buemi.

26ème tour Nakajima tire tout droit et arrive à repartir en piste.

27ème tour Button part à la faute, Webber prend alors la 2ème place.

31ème tour Webber repasse Button. Nous assistons à une belle passe d’arme pour la 7ème place entre Alonso et Buemi. Alonso passe Buemi.

34ème tour l’aileron avant de  Kubica se détache. Est-ce suite à une touchette, ou a-t-il été mal fixé lors de son changement?

35ème tour Alonso passe au stand. Pareil pour Kubica qui change à nouveau de nez sur sa monoplace.

36ème tour Bourdais part à nouveau en tête à queue.

37ème tour Vettel passe au stand et repart derrière Button. Webber est 1er. Alonso part en tête à queue.

39ème tour Webber est au stand. La piste sèche il reste 17 tours.

40ème tour Vettel passe Button et reprend la tête de la course.

41ème tour Button est au stand. Barrichello effectue le meilleur tour du moment.

44ème tour abandon de Nakajima. La pluie fait de nouveau son apparition. Sutil résiste à Heidfeld et Glock.

46ème tour Piquet fait un tête à queue en rentrant au stand. Il est bon dernier.

49ème tour Hamilton part en tête à queue, Sutil prend la 6ème place.

50ème tour Sutil part violement en tête à queue et détruit sa monoplace dans un mur de pneus.

53ème tour Buemi met la pression à Glock pour la 7ème place.

56ème tour premier doublé Red Bull et victoire de Vettel en 1:57:43.485 (155,480 km/h de moyenne) qui était intouchable.

Facebook comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.